Oecuménisme

En France, les premiers contacts des Focolari avec des membres des différentes traditions chrétiennes – réformés, luthériens, anglicans, orthodoxes… – remontent à 1970. Ce dialogue s’appuie sur la communion et le partage, notamment en Alsace où existent des groupes d’échanges mixtes. Avec les mouvements catholiques (cités plus haut) ces mouvements et communautés ecclésiales qui font partie de la Fédération protestante de France ou du Syndesmos participent ensemble à la Semaine de Prière pour l’unité des chrétiens et aux rendez-vous régionaux, nationaux et internationaux de « Ensemble pour l’Europe » qui ont eu lieu en 2004, 2007, 2009 et se poursuivent dans les différentes régions. En mars dernier, par exemple, une rencontre sur ce thème de l’engagement des chrétiens en Europe, préparée pendant plusieurs mois par des représentants de 25 mouvements chrétiens de Loire-Atlantique, a réuni à Nantes 600 personnes.

Dans le monde