Des religieux à l’école de la communion

19-26 juillet – St-Pierre-de-Chartreuse

Ils étaient dix-huit, appartenant à six familles religieuses différentes, leurs expériences puisées dans trois continents. Passionnés de l’unité demandée par Jésus à son Père, ils souhaitent vivre le « génie » (charisme) de leurs fondateurs en vue de l’unité.

Du 19 au 26 juillet, ils ont donc approfondi la spiritualité de communion proposée par le mouvement des Focolari et échangé leurs expériences faites dans les lieux où leur vocation les a appelés. Le Tchad pour Jean ou le Malawi pour un autre Jean ; la responsabilité de Provincial pour Ivan, frère de Saint Gabriel, ou l’attente de retour au pays (ou ailleurs) pour Appolinaire, le « dernier-né », Camerounais venu en France pour des raisons de santé. Ce choix quotidien de la présence du Christ dans leur vie communautaire était au cœur de ces journées. Ce qui n’empêche pas l’ombre de la croix de forger leur vie. Des religieux au cœur du mouvement des Focolari, ce n’est pas une double appartenance mais l’actualisation du message fondamental de chaque fondateur dans notre société.

J.-M.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.