La vie s’intensifie à Arny

Soirée festive entre amis

Le 2 février dernier, une cinquantaine de personnes (voisins, amis du village de Bruyères) ont participé à la soirée crêpes, organisée par les habitants de la cité-pilote. Une occasion de resserrer les liens et de découvrir des talents – culinaires et artistiques – cachés ! Et pour un couple brésilien et leurs deux filles, en vacances à Arny pendant 15 jours, de communiquer à tous leur témoignage personnel et ce qu’ils vivent avec les amis des Focolari de Rio Grande, au Sud du Brésil.

Camps scouts musulmans

Les scouts musulmans d’Ile de France font partie des nombreux groupes scouts qui viennent régulièrement sur le terrain de la cité-pilote. Bravant le froid, une vingtaine d’entre eux – débutants motivés ! – étaient sur place les 30 et 31 janvier. « Merci pour votre accueil, écrivait le soir l’un des responsables. Il nous a apporté de la chaleur dans ce froid. Tous les jeunes vont bien. Dieu soit loué et vous bénisse ! Yanisse. »

 

Semaine 14

Les habitués des chantiers d’Arny sont déjà sur les starting block pour venir à la Semaine 14 qui aura lieu du lundi 4 au vendredi 8 avril. Mais, comme Michel et son fils François (cf photo) de l’Ouest de la France, certains n’hésitent pas à venir passer une semaine sur le site en dehors des périodes prévues, pour faire du bûcheronnage, de la signalétique ou tout autre travail « à la carte ». Contact : ff.arny@focolari.fr

A la découverte de l’Economie de communion

Il est également possible de prendre rendez-vous pour venir, avec un groupe, passer une journée à Arny et découvrir l’Economie de communion et la vie de la cité-pilote. Il suffit d’organiser une visite (en famille, avec des voisins, des amis…) ou, tout simplement, de se joindre à l’un des groupes qui se sont constitués par ailleurs. Pour avoir connaissance des dates possibles, contacter José et Chantal Grévin : jose.grevin@wanadoo.fr

 

Sur le livre d’or

Les hôtes de passage se font de plus en plus nombreux : occasion pour eux de découvrir Paris et sa région, et du dedans, la vie de la cité-pilote et de ses habitants. Après ses 15 jours vécus à Arny, la famille brésilienne (citée plus haut) écrivait dans le livre d’or : « Nous avons dans le cœur beaucoup de joie et de gratitude, heureux d’avoir pu vivre avec vous l’expérience la plus précieuse de la cité-pilote, la racine qui alimente le présent et prépare l’avenir : Jésus au milieu de nous. C’est Lui qui a le plus de valeur, plus que toutes les beautés et les œuvres d’art de Paris (…). Merci pour votre enthousiasme réaliste, pour votre amour délicat et créatif. »

Recueilli par Anne Bazalgette

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.