« Marche pour la paix : même le ciel était avec eux ! »

Ainsi titrait le journal Nice matin relatant la 3eme édition du « Festival Vivre ensemble à Cannes » le dimanche 29 septembre. En contrepoint du festival de cinéma mondialement connu s’est déroulé, presque au même endroit, un festival sans écrans ni paillettes suivi par sept cent à huit cent personnes sur le thème : « Le dialogue qui construit la paix ».

Précédée d’un ciel diluvien qui a fait frémir les organisateurs, la marche interreligieuse emmenée par une bonne trentaine de responsables religieux bras dessus bras dessous, a parcouru  la Croisette depuis la roseraie jusqu’aux allées de la liberté devant la mairie. Là, se sont alternées des prises de paroles du  président P. Chevallet, du P. Abbé de Lérins Vladimir Gaudrat, du rabbin Moyal, du recteur de la Mosquée Dali, du curé P.Gautheron, du bouddhiste lama TreHor, du cheik Bentounes de la Confrérie Soufi e Alawiya, et d’autres représentants de communautés religieuses.…Des chants et des musiques représentatives des différentes communautés rythmaient cette ambiance de fête et de dialogue entre les personnes : musiques juives séfarades, jeunes voix de Cannes, chorales malgache, capverdienne, Alawiya…

« Ecouter les chefs religieux était déjà très beau car ils parlaient le même langage, celui de la fraternité, mais les voir s’échanger des chaleureuses accolades ou salutations avec une réelle authenticité, c’était pour moi le plus « parlant ‘’. La joie était palpable dans le coeur de chacun » raconte Odile. Des gâteaux préparés par les scouts chrétiens, musulmans et bouddhistes qui ne se connaissaient pas auparavant attendaient tous les visiteurs, au dehors ou sous des tentes parmi lesquelles « la tente d’Abraham » abritant en toute simplicité diverses personnalités religieuses au contact avec tous… Et le soleil est revenu, radieux ! Le soir, l’échange s’est prolongé entre différents chefs religieux.

Claire Ribet, des Focolari, très active dans le comité de pilotage confie : « Ce Festival nous a permis de vivre avec intensité en même temps la confiance et l’inquiétude ! Préparé dans les moindres détails depuis plus de six mois, il a failli être annulé deux jours avant à cause des intempéries annoncées. Cela a été l’occasion pour chacun de se redire pourquoi on s’était lancé dans cette aventure : non pour organiser une belle manifestation, un énième festival sur Cannes mais pour vivre une aventure qui nous dépasse et dont le chef d’orchestre principal est bien au dessus de nous. Nous étions prêts à tout perdre mais la foi et la confiance, supportées par la détermination, l’ont emporté et la fête fut finalement bien belle: convivialité, partage, fraternité, gaité ... »

On le sent, cet événement n’est pas qu’un bon coup médiatique, il s’insère dans un travail joyeux et patient tout au long de l’année pour se rencontrer, se connaître autour de différentes activités, des chefs spirituels aux simples membres de leurs communautés respectives.Visites dans les familles, dialogues essentiels, prières parfois partagées s’accompagnent pour certains de passages à l’atelier cuisine pour mettre en commun recettes, fabrication et dégustation…

Que de chemin parcouru depuis l’étincelle inspiratrice venue des moines des iles de Lérins, partagée à Pierre Chevallet puis à des chrétiens réunis par la dynamique d’Ensemble pour l’Europe, formant alors le groupe « Communion 06 », certains membres décidant de s’ouvrir ensemble au dialogue interreligieux dans leur ville au point de fonder avec d’autres l’association inter religieuse « Vivre ensemble à Cannes » !

L’idée fait du chemin, certains visiteurs venus d’autres villes commencent à réfléchir pour voir ce qu’ils pourraient faire chez eux dans le même esprit, des canadiens viennent d’inviter un des responsables pour leur parler de cette expérience. Cette « journée pleine d’espoir pour un monde plus fraternel » ouvre un « Mieux Vivre ensemble à Cannes » et pourquoi pas ailleurs !

Sylvie Garnier

Contacts : association@vivreensembleacannes.orgfestival@vivreensembleacannes.org

no images were found

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :