Nouveaux délégués du mouvement des Focolari en France

Suite à la réunion annuelle des délégués de zones[1], en septembre 2012, Gwenaëlle Delalande et Henri-Louis Roche ont été nommés délégués du mouvement des Focolari pour l’ensemble de la France. Jusqu’à présent, quatre délégués administraient notre pays. Thérèse Clayette et Jean-Louis Maréchal à Lyon et Gwenaëlle Delalande et Henri-Louis Roche à Paris. Pour assurer plus de cohésion et mieux répartir les forces, plusieurs zones dans le monde dont la France, ont été regroupées après plusieurs mois voire plusieurs années de consultations.

Gwenaëlle Delalande, née à Rennes (Ille-et-Vilaine) en 1963, a travaillé à Nantes puis à Paris, titulaire d’un BTS de comptabilité. Elle a connu le mouvement des Focolari en 1978 grâce à un groupe de jeunes venus parler dans son école mais aussi par un jeune couple de voisins. Appelée à y consacrer sa vie, elle effectue sa formation de novembre 1987 à décembre 1989 dans les centres de formation des Focolari en Italie près de Florence puis en Suisse. À Paris depuis 1990, elle a vécu dans différents focolares de l’Île-de-France et jusqu’à septembre 2009 à Clichy (Hauts-de-Seine).

Elle a exercé son métier dans des petites entreprises, des associations et un cabinet d’expertise comptable. Pendant deux ans, elle a aussi exercé la responsabilité de la formation spirituelle de jeunes adultes du Mouvement.
Contact : czf.france@focolari.fr

 

Henri-Louis ROCHE, né à Annecy (Haute-Savoie), en 1952, a fait des études de lettres modernes à Lyon. Il a connu les Focolari par un ami savoyard qui l’a invité, âgé à peine de 16 ans, à une manifestation d’été, la Mariapolis de Rodez en juillet 1968. Après un an d’enseignement comme maître auxiliaire de français à Saint-Étienne, il rejoint, en région parisienne, l’équipe de jeunes, chargée de l’animation des activités jeunes en France. Objecteur de conscience de 1975 à 1977, il a commencé à collaborer comme journaliste, aux éditions Nouvelle Cité. Manifestant son désir de s’engager dans une communauté des Focolari, il a passé deux ans de formation près de Florence (Italie). Depuis son retour en France en 1980, il a partagé la vie de plusieurs focolares de Paris et d’Île-de-France. Il a travaillé dans plusieurs fonctions aux éditions Nouvelle Cité dont il est l’actuel directeur littéraire à temps partiel.
Contact : czm.france@focolari.fr



[1] Dans le mouvement des Focolari, la zone correspond à une partie d’un pays, un pays ou plusieurs pays. La zone est administrée par deux personnes (une femme et un homme) vivant chacun dans une communauté. Ils sont nommés par la Présidente et approuvés par son conseil. La réunion de septembre est une sorte d’Assemblée générale qui rassemble quelque 300 personnes dont la présidente, le co-président, les délégués du Mouvement dans les différents pays et activités …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :