Run4unity : Un tour du monde pour la paix

Les Juniors pour un Monde Uni (jeunes du Mouvement des Focolari) et leurs amis ont vécu, samedi 12 mai, la 3e édition d’une course-relais mondiale pour la Paix et la Fraternité. Pendant 24 heures, tout autour du monde, des centaines de jeunes (13-17 ans) se sont passé le relais d’un fuseau horaire à l’autre, tandis que des activités diversifiées étaient organisées pendant quelques heures sur les différents lieux de rendez-vous. Quelques nouvelles en images des villes françaises qui ont participé à l’événement.

à Toulouse, Run4unity s’est inscrit dans la journée Ensemble pour l’Europe et a été l’occasion pour les jeunes d’une sensibilisation à L’Europe en participant aux différents videos et à la retransmission dans la salle. Une flash mob présentée aux adultes et la course de 15 à 16h, préparée par les jeunes générations des Focolari et intercalée de jeux, s’est déroulée dans une grande unité. Quelques jeunes d’autres mouvements s’y sont associés.

Run4Unity Créteil, un tour du monde en un tour de lac

À 14h ce dimanche 12 mai 2012, ils sont une trentaine d’ados de 13 à 17ans à se rassembler devant le panneau Départ, à l’entrée du parc de loisirs de Créteil, à quelques pas de la mosquée. Les Juniors pour un monde uni de Créteil lancent leur troisième course pour la Paix, Run4Unity : événement qu’il ont préparé et animé de bout en bout.

Ce groupe de Juniors ne tranche pas sur le public qui se promène tranquillement par cet après-midi ensoleillé où une partie du monde semble s’être rassemblée. Originaires du Pakistan, de Madagascar, d’Afrique, du Magreb et d’Europe, ces jeunes au tee shirt Blanc proclamant Viens courir pour la Paix, suscitent l’intérêt, l’amusement. Le départ est joyeux .Un jeune de 14 ans pousse avec vigueur un fauteuil roulant, le but étant  bien sûr d’arriver le premier… ensemble. Les services de sécurité et l’infirmière, en gilets jaunes et vélos tout terrain, encadrent les courreurs.

Quelques kilomètres plus loin au bord du lac, c’est l’arrivée. Là aussi, des promeneurs intrigués posent des questions. Un petit musulman de cinq ans et sa sœur veulent voir l’arrivée à la grande joie de leur maman, tout heureuse de voir des croyants fêter ensemble la paix.  Les coureurs arrivent avec Marie-Claire sur son fauteuil roulant, en premier, sous les applaudissements des promeneurs. Un tour du monde en un tour de lac !

Après un goûter partagé, c’est le départ vers le parvis de la cathédrale où des ateliers attendent les participants. C’est la rencontre aussi avec les adultes qui participent à la rencontre Ensemble pour l’Europe et le message d’encouragement de l’évêque de Créteil et de son invité, un évêque pakistanais. La journée se termine par un flashmob, chorégraphie évolutive où chacun entre progressivement jusqu’à emplir tout le parvis. Bien sûr, les coureurs n’ont pas oublié de passer leur flambeau au fuseau horaire suivant, portant ainsi pendant 24 heures, une flamme qui éclaire le monde de sa lumière.

A Lyon la troisième édition de Run4Unity a eu lieu en haut de la colline du Mont Cindre, avec un beau panorama sur la ville de Lyon, sur le même site où se déroulait simultanément la manifestation « Ensemble pour l’Europe ». L’objectif : faire converger ces deux manifestations, en donnant un témoignage concret et visible de notre engagement, toutes générations confondues,  pour construire une Europe unie travaillant pour un monde uni.

Après une brève présentation dans la salle avec les adultes, les juniors se sont retrouvés entre eux, en commençant par un jeu pour se connaitre et présenter Run4unity. Les juniors ont décrit les « signes mathématiques » comme des outils pour vivre l’Amour de manière concrète. Ce fut aussi l’occasion de connaître les mouvements dont faisaient partie certains des jeunes présents. A midi, avec la prière du « time out », les jeunes participants ont demandé la force d’être tous et chacun artisans de paix, avant la course symbolique. Et, après le pique-nique, tout se sont élancés dans un grand jeu « à la découverte des mouvements » ; marqué, à chaque étape, par une main avec un  « OUI » dans les différentes langues de l’Europe, pour signifier notre engagement personnel. La journée s’est conclue en élargissant tous ensemble notre regard par la transmission suivie en direct depuis Bruxelles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.