Vitalité et nouveauté chez les volontaires

Un vent de nouveauté a soufflé en mai 2014 sur le Congrès des ‘volontaires de Dieu’, membres des Focolari hommes et femmes engagés dans la vie professionnelle et sociale. En effet, c’est la première fois qu’étaient rassemblés les volontaires de toute la France à Athis-Mons (Essonne) pour quatre jours d’échanges intenses. Cette assemblée a élu des délégués qui les représenteront, en octobre, pour la désignation des nouveaux responsables mondiaux.

L’intervention de Gwénaëlle Delalande et Henri-Louis-Roche, responsables nationaux, sur l’actualité du mouvement en France et dans le monde, et les échanges avec eux ont permis aux volontaires d’être encore plus conscients de leur responsabilité au sein du mouvement et du rôle qu’ils ont à jouer, en lien avec les focolares mais dans leur vocation propre, pour l’évangélisation de leur milieu de vie. En y apportant, quel qu’en soit le prix, l’unité et l’amour mutuel, signes de la présence de Jésus lui-même.

Des exemples concrets ont montré que c’était possible : dans le monde des artistes comme auprès de malades Alzheimer, par le dialogue en milieu musulman, lors d’un décès brutal ou dans une entreprise confrontée à des vols. Un beau film sur les volontaires d’Afrique a élargi encore l’horizon.

Chaque jour, on revenait à la source avec des textes ou enregistrements de Chiara Lubich, qui fonda cette ‘branche’ du mouvement au moment des événements de Hongrie, en 1956. La vie quotidienne simple et joyeuse de Chiara et de ses compagnes, les lumières spirituelles exceptionnelles dont elles bénéficièrent dans les premières années du Mouvement ont été pour beaucoup une découverte et un encouragement. Des petits groupes de partage permettaient de mettre en commun les réactions, les intuitions et aussi les questions suscitées par ces témoignages dans un climat d’une rare intensité.

Ce fut aussi un congrès plein de joie ; celle des retrouvailles, celle de la découverte des autres régions (y compris dans leur gastronomie !), des talents de tous mis au service de chacun, enfin la joie de l’accueil de nouveaux membres. Un congrès qui fera date et dont les fruits sont déjà substantiels.

France de LAGARDE

no images were found

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.