Fraicheur d’une Mariapolis

DSC04348-r

La première chose que nous voudrions souligner est que cette Mariapolis s’est déroulée dans un lieu « nouveau » (une station de ski au centre de la France), grâce à l’initiative d’une petite communauté locale, qui s’est lancée avec implication et enthousiasme, à la seule condition que le Focolare leur assure trois WE de « formation » pour préparer la Mariapolis dans ses différents aspects.

Union Européenne: “Le dialogue n’est pas un rituel”

20150617-b1-638x325

C’est ce qu’affirme Timmermans, le premier vice-président de la Commission Européenne, après la rencontre de ses hauts responsables avec 15 leaders religieux. Une initiative de la Commission elle-même. Les religions peuvent conduire l’Europe vers un mieux-être .

Journée mondiale des réfugiés

Alors que la présence de personnes migrantes crée de plus en plus de tensions à la frontière italienne, à Calais ou encore à Paris et à l’approche de la Journée mondiale des réfugiés le 20 juin prochain, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France lance une interpellation sur cette question qui nous concerne tous.

Merci Don Foresi

20150615Chiaretto1c

Ces dernières années il vivait loin des projecteurs, dans son focolare à Rocca di Papa, avec d’autres parmi les premiers focolarini, compagnons de voyage de toujours : Marco Tecilla, Bruno Venturini, Giorgio Marchetti.

Dans l’histoire des Focolari, sa figure est très importante : il avait à peine 20 ans quand, en 1949, Chiara Lubich lui demande de partager avec elle la responsabilité du Mouvement naissant.

Maria Voce à l’ONU : la guerre est l’irreligion

screenshot_debate_mariavoce_b

Intervention de la présidente des Focolari, Maria Voce, aux Nations-Unies dans le débat de haut niveau “Promouvoir la tolérance et la réconciliation”.

La rencontre entre cultures crée une identité nouvelle 

Maria Voce à l’ONU le 22 avril

wa0007b

A l’Assemblée Générale de l’ONU se tient les 21 et 22 avril 2015 un débat intitulé « Promouvoir la tolérance et la réconciliation : favoriser des sociétés pacifiques et inclusives, lutter contre les extrémismes violents ».